La plateforme infinite RPG fermera à partir de novembre 2019. En savoir +
{{{$data->nom}}}

Réseau Royal

Scène libre : Les Roses de Trianon

Créer une scène libre Répondre

RP posté le

Philippa avait toujours aimé se balader dans la nature. Elle aimait les jardins, les forêts, les bois... Elle pouvait passer des heures entre les plantes, les arbres et les fleurs, là où personne ne pourrait la juger...

Malheureusement, les jardins de Buckingham lui étaient devenus déplaisants depuis que ses parents savaient qu'elle aimait cet endroit...

Alors, lorsqu'elle était arrivée à Versailles, elle sut qu'elle finirait un jour dans ces magnifiques jardins à la Française, dont la réputation n'était plus à faire.

C'est pour cela qu'en ce moment même, elle attendait patiemment sa cousine, Mary de York, qui lui avait fait visiter le palais quelques jours auparavant, non loin du Petit Trianon.

J'espère que ce n'est pas trop loin pour Mary... Elle est si fatiguée avec sa grossesse !

Philippa leva les yeux vers le ciel azurin et souris : une bonne journée s'annonçait...
0

RP posté le

la Duchesse de York se dépêcher de marcher dans les jardins, elle étais en retard de quinze minutes déjà

je me suis endormi tellement tard aussi, et ma nuit à étais beaucoup trop mouvementée

la seule chose qui la rendais heureuse de cette nuit pire que les autres et que Matthew étais arriver à Versailles la veille et qu'il avait pus être à ses coter

mais il ne risque pas de repartir en Angleterre, pourquoi mon grand père a t'il dut le faire ambassadeur D'Angleterre en France ?

la jeune femme avais appris cette nouvelle qui avais étais loin de la réjouir mais elle devais faire avec, la futur mère avais cacher avec son maquillage ses cerné comme elle le pouvait, après une marche qui lui semble être interminable elle arriva enfin devant Phillipa

- Je suis désolé de t'avoir fait attendre, je ne me suis pas réveiller tôt se matin

declara la britannique a sa cousine avec un grand sourire


0

RP posté le

- Je suis désolé de t'avoir fait attendre, je ne me suis pas réveillée tôt ce matin.

- Ne t'inquiète pas Mary, j'ai tout mon temps... Et puis, je suis en mesure de comprendre pourquoi tu es fatiguée... Déclara la duchesse de Kent en coulant un regard vers le ventre arrondi de sa cousine

Philippa sourit avant de commencer à marcher dans les jardins du Petit Trianon, accompagné de la duchesse de York.

Après quelques instants de silence, la rousse tourna la tête vers sa blonde cousine pour déclarer d'un ton aimable :

- Oh ! J'ai appris que ton mari était arrivé à Versailles. Tu dois être heureuse ?
0

RP posté le

La duchesse se remit donc a marcher au coter de sa cousine avec un sourire alors que après quelque secondes de marche en silence Philippa déclare

- Oh ! J'ai appris que ton mari était arrivé à Versailles. Tu dois être heureuse ?

plus ou moins...

- Je ne pourrais pas être plus heureuse , après deux semaines sans se voir et quatres jours sans contact ,cella ma fais du bien de le revoir

declara la duchesse de York en souriant grandement avant de poser son regard sur les fleurs autour d'elles


0

RP posté le

Phillippa ne détestait pas Matthew de York. C'était plutôt lui qui ne semblait pas appréciée... Néanmoins Philippa ne pouvait pas dire ça à Mary.

- Je suis heureuse pour toi alors. J'ai aussi appris par notre grand-père que Matthew avait été nommé ambassadeur?

Elle marqua une pause avant d'ajouter :

- Eh oui,tu sera surprise d'apprendre que Sire notre grand-père m'appelle souvent...

Philippa sourit,attandant la réponse de sa chère cousine.
0

RP posté le

- Je suis heureuse pour toi alors. J'ai aussi appris par notre grand-père que Matthew avait été nommé ambassadeur?

Notre grand père a des contacts avec Philippa ?

- Eh oui,tu sera surprise d'apprendre que notre grand-père m'appelle souvent...

La duchesse de York sourit vers sa cousine avant de declarer

- Oui, Ambassadeur d'Angleterre en France,ses d'ailleurs pour cella qu'il est a Versailles

et qu'il ne vas pas en repartir de suite

soudain quelque chose traversa l'esprit de la futur mère ,apres avoir longuement parler la veille avec Matthew,ils avaient décidé quelque chose que Philippa devrais approuver

-Oh en faite ,Philippa ,j'ai quelque chose a te proposer


0

RP posté le

- Oh en fait, Philippa, j'ai quelque chose à te proposer.

Une brise souffla doucement, ébouriffant sa chevelure de feu de la duchesse de Kent.

Une proposition ? Philippa fronça les sourcils : de quoi parlait sa cousine ?

Que veut-elle me proposer ? Une ballade à dos de poney ?

- Je t'écoute Mary,sourit la rousse.
0

RP posté le

Alors qu'une léger brise agréable vienne doucement ébouriffer le cheveux de sa cousine ansi que les siens la duchesse de Kent declara

-je t'écoute Mary

en espérant qu'elle accepte

- Matthew et moi avons penser à toi pour être la marraine de l'une des filles, du moins pour être franche c'est plus Matthew qui en a eut l'idée

Contre toute attente, je n'avais même pas oser lui proposer Philippa en sachant que le fais qu'elle respect si peux le protocole ne lui plaisais guère


0

RP posté le

Le choc. Total.

Philippa fixa Mary, les yeux aussi rond que 2 soucoupes. Elle était tellement scotchée que ses pensées, d'habitude si fluide, ressemblait à un champ de bataille:

Hein ? Matthew m'aime bien maintenant ? Mary et moi, on ne fera pas de poney alors ? J'aime les canards...

- Whouaw , fut la première chose sensée qui sortit des lèvres de la Londonienne.

Elle inspira.

- Je suis... Agréablement surprise. Et évidemment, j'accepte ! Comment refuser une telle demande ?

Un large sourire s'étala sur le visage de la rousse.

Je vais être choquée jusqu'à la fin de la vie...
0

RP posté le

Sa cousine n'en crut apparament n'en crus pas ses oreilles ,après un court instant elle déclare enfin

- Whouaw...Je suis... Agréablement surprise. Et évidemment, j'accepte ! Comment refuser une telle demande ?

La jeune femme souria grandement vers sa cousine avant de dire

- Ta sœur la bien fais car je citte " elle ne voulais pas avoir un enfant a charge"

0

RP posté le

- Ta sœur l'a bien fais car je cite : " Elle ne voulait pas avoir un enfant à charge."

Philippa tira une grimace à l'évocation d'Alexandrine. Sa sœur était... Un pur concentré de mauvaiseté : superficielle, volage, tyrannique... On aurait dit que les péchés humains l'habitaient ! Mais malgré tout ses défauts, Alexandrine restait la favorite de ses parents.

Des parents aussi pourris que leur fille visiblement...

- Tu sais qu'Alexandrine, c'est juste une... Hum... Une puterelle.

Philippa se retint de rire devant une insulte si moyenâgeuse.

- Je me demande ce qu'elle pensera d'un "enfant à charge" lorsqu'elle aura un gosse avec James de Lancastre... Déclara la rousse, hilare

Elle essayera sans doute de le refiler à quelqu'un d'autre. C'est bien son style...
0

RP posté le


- Je me demande ce qu'elle pensera d'un "enfant à charge" lorsqu'elle aura un gosse avec James de Lancastre...

La duchesse de York hocha la tête avant de dire avec un très léger sourire

- Je plain le père de l'enfant, je suis persuadé qu'elle ferra tout pour lui refiler le plus possibles

cella ne m'étonnerait même pas d'elle, plus superficiel qu'elle et hypocrite n'existe pas

-En tout cas notre grand père me fais l'honneur d'être le parrain d'une d'elles

declara la jeune femme en souriant fièrement

0

RP posté le

- Je plain le père de l'enfant, je suis persuadé qu'elle ferra tout pour lui refiler le plus possible... En tout cas, notre grand-père me fait l'honneur d'être le parrain d'une d'elles.

Un large sourire pris place sur le visage de la rousse :

- Ça ne m'étonne pas de notre grand-père,fit-elle remarqué, contrairement à certains, il adore sa famille.

Contrairement à ma sœur visiblement

Elle se tut quelques secondes avant d'ajouter :

- Félicitations en tout cas !
0

RP posté le

La duchesse de Kent declara par la suite des paroles de la blonde

- Ça ne m'étonne pas de notre grand-père, contrairement a certain , il adore sa famille. En tout cas félicitations

dit elle alors que la duchesse de York declare par la suite

- Je t'en remercie...a pars cella ,a tu parler a certaine personne de la cour ?,je veux dire hormis moi ou Louis

Cella m'étonnerait,les nobles de Versailles son trop hypocrite pour Philippa,mais Louis ma demander de la surveiller ,et puis il faut qu'elle ayant quelques connaissance ici .


0

RP posté le

- Je t'en remercie... À part cela, a tu parler à certaines personnes de la cour ? Je veux dire hormis moi ou Louis...

Philippa fit une moue : bien sûr, elle avait rencontré des courtisans. Mais ce n'est pas comme si elle les aimait tous...

Ils sont, pour la plus part, des hypocrites. Hormis un des ministres de Louis avec qui j'ai parlé, un vieux duc et certains enfants nobles, ils avaient tous des arrières-pensées en me parlant...

- Ouais ouais... marmona alors la duchesse de Kent comme une enfant qui essaierait d'esquiver les reproches

Elle se tut quelques secondes avant d'ajouter, d'une voix songeuse :

- Certains courtisans sont absolument charmants ! D'autres par contre... On dirait des minis Alexandrine et Dieu sait à qu'elle point ma sœur peut être un démon !

Sur ces bonnes paroles, elle leva la tête vers le ciel excessivement bleu, attendant la réponse de sa cousine.
0

RP posté le

Suite a la question de la blonde la duchesse de Kent marmonna dans sa barbe avant de déclarer a sa cousine

- Certains courtisans sont absolument charmants ! D'autres par contre... On dirait des minis Alexandrine et Dieu sait à qu'elle point ma sœur peut être un démon !

la blonde soupira légèrement avant de regarder sa cousine

Cella ne m'étonne pas de Philippa ,mais il faut qu'elle se melle au noble ,elle a un devoir de représentation autant que moi en étant la cousine de Louis

-Je vois ,tu sais Philippa , je sais que aucun courtisans de la cour son charmants ,en te parlant ils auront tous des arrière penser mais il faut que tu te mêle a eux , toi et moi,nous avons un devoir de représentation tout comme en Angleterre,je sais que se n'est pas toi et que sa ne te ressemble pas ,mais il faut que tu sois comme eux ,sinon dieux seul ses se que l'on pourra dire sur toi et cella pourrais tacher ton image et retomber sur notre grand père ou Louis

je sais parfaitement que se n'est pas ce qu'elle veux ,elle ferra un effort pour eux ,je l'espère.


0

RP posté le

- Je vois... Tu sais Philippa , je sais qu'aucuns courtisans de la cour sont charmants ,en te parlant ils auront tous des arrière pensées, mais il faut que tu te mêles a eux , toi et moi,nous avons un devoir de représentation tout comme en Angleterre,je sais que ce n'est pas toi et que ça ne te ressemble pas ,mais il faut que tu sois comme eux ,sinon Dieu seul sait ce que l'on pourra dire sur toi et cela pourrais tacher ton image et retomber sur notre grand-père ou Louis.

Tâcher mon image ? Elle est déjà noire depuis longtemps...

Philippa poussa un soupir avant de stopper dans sa course et de se retourner vers la duchesse de York, un air renfrogné sur le visage.

- Tu crois que je ne suis pas au courant ?

Elle marqua une pause, continuant de fixer sa cousine avec un air mécontent, avant d'ajouter :

- Je vais un peu près tout les jours dans la galerie des glaces parler à ses crétins de courtisans, tout ça pourquoi ? Avoir l'air d'une dinde qui ne pense qu'a se la péter avec son nouveau tailleur pantalon en soie. Je ne suis pas aussi stupide que j'en ai l'air Mary : rappelle-toi que les règles qui régissent les cours d'Europe, mes parents se sont fait un "plaisir" de me les apprendre...

Philippa tira une grimace en sentant de mauvais souvenirs refaire surface dans son esprit. Elle secoua la tête avant de tourner le dos à sa cousine, pour marquer son mécontentement.

Vraiment ? Je ne savais pas que j'avais l'air d'une cruche au point qu'on me rappelle mes devoirs !
0

RP posté le

Se que viens de lui dire la duchesse de York ne plais pas a sa cousine,elle le savais ,sa cousine déclara par la suite mécontente

- Je vais un peu près tout les jours dans la galerie des glaces parler à ses crétins de courtisans, tout ça pourquoi ? Avoir l'air d'une dinde qui ne pense qu'a se la péter avec son nouveau tailleur pantalon en soie. Je ne suis pas aussi stupide que j'en ai l'air Mary : rappelle-toi que les règles qui régissent les cours d'Europe, mes parents se sont fait un "plaisir" de me les apprendre...

je le savais parfaitement

la blonde soupira légèrement en voyant sa cousine lui tourner le dos

il ne manquer plus que cella

La Duchesse de York soupire longuement avant de grimacer après avoir reçu un coup de l'un de ses futurs enfant avant de déclarer tout en voulant se faire pardonner au près de sa cousine

- Je suis navrée Philippa,je le sais bien que se n'est pas ton monde...mais au rang que nous sommes née il faut se plier a se stupide protocole et faire nos hypocrite a longuer de journée

ainsi vas la vie


0

RP posté le

Philippa tira une grimace et secoua la tête comme une enfant en entendant les paroles de sa cousine.

Pourquoi les gens ne savent pas être simplement sincère ? Qu'est qu'il y a de si compliquer à ça ?

La duchesse de Kent fini néanmoins par soupirer avant de déclarer :

- Je sais... Je le sais très bien... C'est pour ça que je me force à parler avec les courtisans de France...

Elle se tut quelques secondes.

- Si je suis venue en France, c'est pour échapper à la stupidité de mes parents, déclara la rousse, mais je sais quel rôle, je dois tenir en temps que princesse étrangère Mary, ne t'inquiète pas.

Elle sourit enfin avant d'ajouter :

- Je dois d'ailleurs admettre que je me sens très à l'aise à Versailles, il faudra que je pense à remercier Louis, l'intendance du château, ainsi que ses ministres, je pense. C'est quand même plus chaleureux qu'a Buckingham !

Malgré l'hypocrisie, évidemment... Mais il y en a dans toutes les cours d'Europe n'est-ce pas ?
0

RP posté le

La futur mère entendis un soupire de la pars de sa cousine alors que cette dernière déclara par la suite en regardant la blonde

- Je sais... Je le sais très bien... C'est pour ça que je me force à parler avec les courtisans de France... Si je suis venue en France, c'est pour échapper à la stupidité de mes parents, mais je sais quel rôle, je dois tenir en temps que princesse étrangère Mary, ne t'inquiète pas.

Sa cousine sourit enfin avant de declarer pour finir

- Je dois d'ailleurs admettre que je me sens très à l'aise à Versailles, il faudra que je pense à remercier Louis, l'intendance du château, ainsi que ses ministres, je pense. C'est quand même plus chaleureux qu'a Buckingham !

La Duchesse de York hocha la tête en souriant a son tour avant de declarer

- Il est vrais que l'accueil a Versailles est chaleureux,c'est d'ailleurs pour cella que j'y viens si souvent

Il est clair que c'est bien plus chaleureux que Buckingham , et cella fais énormément de bien a pars les nobles et leur hypocrisie , La France et un endroit génial .

La Duchesse de York soupira un court instant , avant de declarer en souriant vers sa cousine un large sourire sur ses lèvres

- Tu veux faire quelque chose en particulier, moi j'ai tout mon temps

Bon , j'espère qu'elle ne vas pas me proposer quelque chose de trop long, cella ma bien épuisé de venir jusqu'à ici .

0

RP posté le

- Tu veux faire quelque chose en particulier ? Moi, j'ai tout mon temps.

Philippa pencha la tête sur le côté, pensive :

Je ne vais pas non plus lui faire courir un marathon, elle est enceinte. Mais que faire ?

Le fil de ses pensées s'écoulant comme une pluie torrentielle, la rousse sursauta lorsqu'elle sentit l'épine d'une rose se planter dans son doigt.

Elle jura dans un anglais qui aurait pu être jugé impeccable sans toutes les grossièretés qu'elle vociférait.

Elle inspira avant de jeter un regard contrit à la future mère :

- Pardon... S'excusa la duchesse de Kent avec une moue

Elle fixa sa blonde cousine avant d'ajouter d'un ton enjoué :

- Une balade en calèche, ça te dit ?
0

RP posté le

Apres les paroles de la futur mère la duchesse de Kent sembla se mettre a réfléchir a se qu'elle pourrais faire , la Duchesse de York regarda autour d'elle dans le silence tout en admirant se qui se trouvent autour d'elles lorsuqu'elle entendis sa cousine jurer dans leur langue maternelle avant de declarer un simple pardon avec un mou et de lui proposer quelque chose

-Pardon...Une balade en calèche , ça te dit ?

Pourquoi pas ,se n'est pas quelque chose de épuisant

- Cella est parfait , je suis partante pour une balade en calèche alors

La futur mère souris grandement vers sa cousine avant de faire une moue douloureuse

0

RP posté le

Alors que le grand duc de Bretagne s'affairait à ses fastidieuses occupations au ministère depuis une semaine déjà. Il décida de ne pas se rendre au bureau aujourd'hui il se leva alors bien plus tard et fit sceller son plus fidèle et beau palefroi, une grande et brave bête, aux larges sabots et à la fourrure onyx et soyeuse.

Il troqua donc ses précieuses et célèbres bottes à plateaux contre de petites bottines et guêtres d'équitation, il s'équipa d'un sac à dos pour chien où il plaça Mr John afin qu'il puisse lui aussi prendre l'air. Son petit porc-épic avait lui aussi un certain ras le bol de la cours, de ces manières et de ces monstres aboyants à tout va, ces lévriers et bulldogs grognant à la mort.

Il monta donc son fidèle destrier accompagné de son familier de toujours, abaissa ses petites lunettes de soleils peu conventionnelles et se mit en route pour les jardins.

Rapidement il arriva au niveau de deux véritables ladys, il les reconnut rapidement ... Nul visage célèbre ne lui échappait, elles étaient plus ou moins de la famille royale anglaise, il ne savait pas vraiment quel était leur statut, mais elle était importante dans le pays du thé. La blonde devait être Mary de York tandis que la rousse réputé pour ses petits airs rebelles devait être Philippa de Kent, si elle voulait voir la France à l'état pure elle ne pouvait demander mieux à voir que le progressiste, puissant et excentrique, duc de Bretagne; Élias DeNantes ...

Il s'approcha rapidement, dos bien droit, fier et attiré par les odeurs, son familier grimpa sur son épaule pour mieux voir les deux jeunes femmes :

- Bonjour Mesdemoiselles que nous vaut l'honneur de voir la beauté britannique ici à Versailles ? Dit-il avec un air charmant dans leurs langue originelle; en bon anglais.

0

RP posté le

Alors que La Duchesse de York venais de poser son regard sur la beauté des jardins de Versailles tout en attendant que sa cousine déclare quoi que se sois ,la chose et sur et que se n'est pas elle qui prendra la parole en premiere,le silence qui il y a pour le moment entre les deux petites filles du roi d'Angleterre n'est pas un silence dérangeant,au contraire,la blonde soupira légèrement avant de poser en douceur l'une de ses deux mains sur son ventre plus que arrondis a present ,ses une voix masculine qui la coupa dans sa contemplation des jardins dit a la Française une voix qui ne parler non en français mais plutôt en anglais ,de se fais la futur mère tourna son regard vers la source de la voix et vit un homme brun sur un cheval , d'ailleurs a merveilleux cheval se dernier venais de declarer dans un anglais assez bon

- Bonjour Mesdemoiselles que nous vaux l'honneur de voir la beauté britannique ici a Versailles ?

la petite fille de Henri XII souris donc vers l'homme en question et déclara par la suite dans un sourire polie

- et Bien Bonjour Monsieur , et bien ma cousine et moi sommes en visite en France afin de rendre visite a notre cousin .

elle declare cella en jettant un coup d'œil vers la duchesse de Kent tout en répondant a la question de l'homme dont elle ne connais d'ailleurs pas le nom

0

RP posté le

Philippa avait déjà visité la Bretagne. Elle avait aimé ses magnifiques paysages, les spécialités culinaires, la populace...

Par contre, jamais elle n'avait jamais vu le duc de Bretagne en dehors de certaines photos. Élias de Nantes... Beaucoup de choses se disaient sur l'excentrique duc des Bretons. Certaines choses sans doute fondées, d'autres non.

Je refuse d'avoir un avis nourri par les commentaires stupides de courtisans sans cervelle. À moi de le forger !

- Bonjour Mesdemoiselles que nous vaux l'honneur de voir la beauté britannique ici a Versailles ? Demanda le fameux duc, juché sur un cheval, une fois arrivé à leur hauteur

Avant que la rousse ne puisse répondre, sa chère cousine de sa voix douce, répliqua:

- Et bien bonjour Monsieur. Et bien, ma cousine et moi sommes en visite en France afin de rendre visite à notre cousin.

Tout en parlant, Philippa remarqua que Mary lui jetait un coup d'œil.

Quoi ? Elle ne sait pas qui s'est ? Ou alors, c'est moi qui dois nous présenter ?

- Je vous souhaite bien le bonjour Monsieur de Nantes ,déclara la rousse dans sa charmante langue maternelle,je suis Philippa de Windsor, duchesse de Kent et voici ma charmante cousine Mary de York. Je suis enchantée de faire votre connaissance.

Toujours choisir la deuxième option...
0

RP posté le

Les deux jeunes femmes sourièrent chaleureusement comme l'acceuillant dans leurs discussion. Il apprécia l'ambiance et le ton utilisé, elles ne semblaient pas le juger de part sa sulfureuse réputation ni même son accoutrement, c'était une bonne et rare chose après tout. Surtout à la Cour des vipères de France ...

- Et bien bonjour Monsieur. Et bien, ma cousine et moi sommes en visite en France afin de rendre visite à notre cousin.

La blonde poursuivit et se présenta dans sa langue maternelle avant que la rousse ne prenne le relaie un peu plus entreprenante :

- Je vous souhaite bien le bonjour Monsieur de Nantes ,déclara la rousse dans sa charmante langue maternelle,je suis Philippa de Windsor, duchesse de Kent et voici ma charmante cousine Mary de York. Je suis enchantée de faire votre connaissance.

Il acquiesca doucement de la tête comme signifier qu'il avait tout compris et reprit un bon et charmant français :

- Je ne sais que trop bien qui vous êtes mesdames. La France est au goût du jour et ouverte sur le monde, Réseau Royal nous donne accès à moultes informations. Dit-il toujours aussi avenant. Je suis moi aussi enchanté de rencontrer de si royales personnes, néanmoins ... Une question me turlupine, qui est ce "cousin" dont vous parliez ?



0

RP posté le

Suite au coup d'oeil de la blonde sa cousine jugea bon de faire les présentations,fort heureusement pour la duchesse de York qui ignorais compléments qui étais la personne qui se dresser devant elle

et pourtant se n'est pas là première que je viens en France autant avec mes parents que seule

-Je vous souhaite bien le bonjour Monsieur de Nantes ,,je suis Philippa de Windsor, duchesse de Kent et voici ma charmante cousine Mary de York. Je suis enchantée de faire votre connaissance.

Sa cousine venais de prononcé ses mots dans leur langue maternelle,alors que la duchesse de York sourit vers ledit Monsieur de Nantes

Le Duc de Bretagne donc , j'aurais dut m'en douter les nobles ne parle que de lui a la cour ,je crois d'ailleurs que Louis lui a donner une place dans son cercle de ministre

- Je ne sais trop bien qui vous êtes mesdames . La France et au goût du jour et ouverte sur le monde , Réseau royal nous donne accès a moultes informations. Je suis moi aussi enchanté de rencontrer d'aussi royal personnes , néanmoins...une question me turlupine , qui est ce " cousin " dont vous parliez ?

Pour dire vrais suite a la question du Duc la duchesse de York fut surprise tout les nobles de Versailles avais tous des arrière penser en lui parlant a elle ou Philippa , il savais tous qu'elles étaient les petites filles du roi d'Angleterre et cousine de Louis XX tous sauf apparament le Duc de Bretagne,la cousine du souverain de France declara donc avec un léger sourire

- Et bien Monsieur je ne vais pas vous cacher que je suis légèrement surprise que vous l'ignorez tout les nobles ici le savent bien malhreusement , notre cousin est le roi Louis XX de France

la blonde avais declarer cella dans un français correct voir même très bon tout en ayant son accent anglais si charmant

0

RP posté le

- Et bien Monsieur je ne vais pas vous cacher que je suis légèrement surprise que vous l'ignorez tout les nobles ici le savent bien malhreusement , notre cousin est le roi Louis XX de France.

Ainsi les familles royales françaises et anglaises étaient liées de la sorte ... "Intéressant ..." pensant le grunge. Il ne fit pas attention au léger sourire moqueur de la blonde ni même du ton employé, il n'allait pas se facher pour si peu après tout et comment pourrait-il rivaliser avec le flegme britannique de toutes manières ...

- Pardonnez mon ignorance mesdames ... Toutes fois merci de votre réponse, je me coucherai donc moins sot ce soir. Vous vous appretiez à partir peut-être ? Je ne voudrai point vous gêner ... Fit-il polis, un peu gêné.

0

RP posté le

- Je ne sais que trop bien qui vous êtes mesdames. La France est au goût du jour et ouverte sur le monde, Réseau Royal nous donne accès à moultes informations. Je suis moi aussi enchanté de rencontrer de si royales personnes, néanmoins ... Une question me turlupine, qui est ce "cousin" dont vous parliez ?

Philippa haussa un sourcil. Le Duc ne savait donc pas ? C'était surprenant.

Sérieux ? Il habite sur une autre planète ou quoi ?

- Et bien, Monsieur , commença Mary, coupant la rousse dans ses pensées, je ne vais pas vous cacher que je suis légèrement surprise que vous l'ignorez tous les nobles ici le savent bien malhreusement, notre cousin est le roi Louis XX de France.

Malheureusement ? Ce n'est pas très sympa pour les courtisans ça... Mais qu'es que je raconte,je déteste les courtisans !

La duchesse de Kent écouta attentivement la suite du dialogue et lorsque le Duc de Bretagne eut fini,elle renchérit directement :

- Nous allions appeler une calèche pour nous promener dans Versailles. Voyez-vous,je ne voudrais point épuisé ma chère cousine et son petit ventre.

La rouquine sourit tout en faisant un clin d'œil à la dite cousine et au dit petit ventre.

Un silence s'installa et la Britannique soupira intérieurement.

Le malaiiiiiiiise...

- Peut-être voudriez-vous venir avec nous ? Il paraît que les Jardins sont magnifiques en cette saison.
0

RP posté le

- Nous allions appeler une calèche pour nous promener dans Versailles. Voyez-vous,je ne voudrais point épuisé ma chère cousine et son petit ventre

Il sourit légèrement amusé alors qu'un blanc s'instaura ... Il sourit de plus bel, cette fois-ci de gêne et finit par remonter sur son palefroi :

- Peut-être voudriez-vous venir avec nous ? Il paraît que les Jardins sont magnifiques en cette saison.

- Ce sera avec plaisir mesdames, je vais ramener Mr. Jinkins à l'écurie, fit-il en tapotant l'épaule de son destrier. Changer de chaussures et je vous rejoindrai ici dans disons 10 minutes. Cela vous convient-il ?

La rousse était telle qu'on la décrivait, intemporelle, hors du temps et des moeurs et surtout très agréable ... Pensa le duc avec un léger sourire tandis que sa cousine était l'inverse, elles étaient tels le jour et la nuit. La blonde était elle très polie, tout aussi agréable, mais beaucoup plus consciente dirons nous.

0

RP posté le

Le Duc de Bretagne avait laissé une bonne impression à Philippa. Ce qui,soyons honnête, était plutôt rare.

Il n'a pas l'air d'être une langue de vipère ou quelqu'un de pompeux... C'est incroyable, je ne pensais pas que des nobles de cette espèce existaient !

La rousse sourit et écouta la suite des paroles du Duc.

- Cela me convient parfaitement , rétorqua la Duchesse de Kent d'une voix douce

Elle marqua une pause avant de se tourner vers Mary, sa cousine.

Elle rien dit depuis tout à l'heure, J'espère que ça ne la frustre pas de faire ce voyage avec le Duc de Bretagne... Bof, je ne pense pas : resserrer les liens avec les nobles Français est une chose assez importante... Non ?

-Et toi,Mary ? Cela te convient ?
0

RP posté le

Pour dire vrais la Duchesse de York étais ailleurs depuis quelques seconde , une douleur horrible c'était imposer en elle et elle ne se sentais pas bien du tout même ,mais elle n'aller pas non plus laisser seule sa cousine seule avec le Duc de Bretagne cella serrais source de rumeur , et puis si elle pars maintenant que pourras penser le Duc de Bretagne d'elle ,qu'elle ne le supporte pas ?,il en est hors de question

Se n'est pas si horrible que sa ,pour le moment en tout cas

La Duchesse de York sourit légèrement,du moins un sourire crispé et complétement faux mais elle espérer que Le Duc de Bretagne ne remarquerais rien de toute façon elle sais que sa cousine ne vas pas tomber dans le panneau de son sourire de façade ,la blonde declara donc toujours en français en regardant le Duc et la rousse

- Cela me convient parfaitement, nous vous attendons donc ici,Monsieur

0

RP posté le

Philippa répondit amicalement et avec une certaine attention, ainsi le grunge acquiesça de la tête et exprima sa joie avec un tout petit sourire, discret, en coin :

- Cela me convient parfaitement.

Puis elle demanda à sa paire son avis toujours sur le même ton, elle ne voulait pas paraitre ingrate ni même décisionnaire auprès de sa nouvelle connaissance à la Cour semble-t-il. L'enceintée répondit doucement mais avec un peu moins d'entrain ... :

- Cela me convient parfaitement, nous vous attendons donc ici, Monsieur.

Il est vrai que celle-ci était enceinte, et bien enceinte. Bien en chaire comme on dit si bien en Bretagne, ses douleurs étaient-elles grandes ? Nul le savait, mais si elle pouvait encore afficher une sourire de façade c'est qu'elle se sentait capable d'assumer une petite balade en calèche, à trois. Il acquiesça donc de la même manière en balayant ses questionnements intérieurs et fit rentrer son familier dans sac à dos prévus à cet effet et ferma en reprenant les rennes bien en mains :

- Très bien alors, à tout de suite, je vous laisse appeler une calèche, merci mesdemoiselles.

Il se mit alors en route, au pas gracieusement puis rapidement dans un galop lent et majestueux, ses cheveux ébènes volants au vent. Il déposa Mr. Jinkins à l’écurie avant de confier son porc-épic nain à une servante ne sachant pas trop quoi en faire, il pensa donc en souriant,

" Cella-la elle va se faire mater par Mr. John j'ai hâte que l'on me raconte. "

Puis il se ressaisit et troqua ses boots et guêtres d'équitation non pas pour ses fameuses bottes à plateaux mais pour des mocassins habillés, il ne fallait pas non trop choqué la bourgeoisie anglaise non plus. Ses vêtements, sa coiffure et son maquillage suffiraient, pas besoin de sa touche ultime d'extravagance. Il se mit donc en route rapidement pour les rejoindre sur l'allée du jardin où il les avait trouvé et arriva bientôt espérant être dans les temps, il n'avait même pas eu le temps de regarder sa montre enfin de compte :

- Me revoilà, j'espère ne point vous avoir fais attendre, fit-il poliment en faisant une petite révérence amusé.

0

RP posté le

- Intendance de Versailles, bonjour. Que puis-je faire pour vous ?

Philippa haussa les épaules et expliqua ses exigences d'une voix claire et noble.

- Bien, Votre Altesse, répondit la jeune femme une fois que la rousse eut fini,je vous envoie cette calèche dans les plus brefs délais.

La duchesse tira une grimace et se força à dire un "merci" peut être un peu sec.

Ce que je déteste les gens coincés !

Philippa secoua la tête : que faire en attendant le Duc de Bretagne ?

Se tournant vivement vers sa cousine, elle déclara :

- Et bien alors Mary ? Tu ne parles pas beaucoup depuis tout à l'heure... Es-ce que ça va ?
0

RP posté le

Alors que la Duchesse de York étais intérieurement entrain de souffrire elle releva sa tête et regarde sa cousine en souriant comme elle le pouvais

Fichus grossesse , elles ne peuvent diable pas rester tranquille une seconde ,elles Doivent forcément bouger quand le moment et le moins adéquat

-Oh oui bien sûr ,je vais très bien Philippa , ne t'inquiètes pas pour moi

La duchesse de York avais declarer ses paroles avant de tourner son regard vers le Duc de Bretagne qui étais de retour,avec le peux de force qui lui rester elle décida de ne pas changer d'avis et d'accompagnemer le Duc et sa cousine durant cette balade en calèche , une fois devant elles le Bretons déclara

- Me revoilà ,j'espère ne vous avoir point fais attendre

La duchesse de York sourit légèrement en direction du Duc quand celui si se releva de sa révérence et déclare

-N'ayez crainte ,vous ne nous avez point fait attendre,vous aurez remarqué que la calèche n'est toujours pas arriver

Dit elle alors que son regard se posa rapidement sur sa cousine en souriant légèrement

0

RP posté le

En approchant il remarqua quelques discrètes grimaces et où frémissements de la part de Mary qui semblait s’évertuer à les cacher de toutes ses forces.

" Quelle force, quelle éducation ... C'est le phlegme anglais après tout ! Ne jamais rien laisser paraitre. "

Il fit alors sa révérence amusée devant les jeunes femmes comme se moquant bien des protocoles de droiture et demanda si il n'avait pas été trop long, à ses mots la blonde déclara :

- N'ayez crainte, vous ne nous avez point fait attendre. Vous aurez remarqué que la calèche n'est toujours pas arrivée.

- Il est vrai ... Fit-il avec une petite mou, déçus d'attendre.

Puis il se ravisa, reprenant une certaine position et un peu plus de tenue. Il s'approcha et demanda avec des airs tout à fait respectable et polis :

- A combien de mois en êtes-vous ma chère ? Ne souffrez-vous point trop ?

0

RP posté le

Alors que dans un inspiration et une expiration le plus discret possible elle posa son regard sur le Duc de Bretagne dont elle c'était désintéressé quelques secondes plus tôt ,elle avais reporter son attention sur le noble Français en l'entendant prendre la parole

- A combien de mois en êtes-vous ma chère ? Ne souffrez-vous point trop ?

dans un léger sourire elle répondit poliment au Duc de Bretagne qui se tenais en face d'elle dans une position plus convenable

- Et bien,j'en suis a presque huit mois

déclare t'elle en posant automatiquement sur son ventre déjà bien arrondis ,avant de réfléchir un court instant

Je ne vais pas me plaindre des légers douleur que je peux ressentir lorsque elles se mettent a s'agiter ,cella me ferais passer pour faible dans un monde où seul les plus forts survivent ,dieux sais à quel point je déteste que l'on me regard comme une personne faible

- Je ne souffre point du tout , Monsieur

Déclara donc la petite fille du roi Henri XII en espérant que se qu'elle disait n'aller pas sonner faut a l'oreille du Duc , en revanche elle sais que le mensonge qu'elle viens de donner ne passera pas au près de sa chère cousine

0

RP posté le

Le jeune Britannique s'ennuyait depuis plusieurs heures , les nobles Français étais tel que on lui avais décris ,point si différent que ceux de la cour de Henri XII , il avais parler avec plusieurs d'entre eux ,des Duchesse,des marquis , des comtesse et il n'avais pas manquer de converser avec le monarque de France ,maitenant le jeune homme marchais dans les jardins de Versailles ,peut être pourrait il tomber sur des visages qu'il connaissais,en apercevant trois personnes non loin de lui il souris légèrement

Mary et Philippa ,ainsi que le Duc de Bretagne je crois bien

Le jeune homme ne pensais point se tromper , avant de partir en France il c'était informé sur chaque noble Français , Du plus grand Duc au plus petit Baron ,et Le Duc de Bretagne étais une personne bien différente des autres .

Le jeune homme avança vers les trois personnes d'un pas tout d'abord hésitant et puis un peux plus sur , il resta tout d'abord en retrait tout en observant les jardins et assez prêt pour plus ou moins entendre la conversation qui se passer

Après tout ,mon épouse et dans le trio ,j'ai bien le droit de savoir se qui s'y dit ,de plus le Duc a l'air de s'adresser a elle .

2
AronnWagner
AronnWagner a commenté :
je vais peut être attendre la réponse de Philippa avant de poursuivre ;)
Publié Sun, 28 Oct 2018 13:54:21 +0100
Lyriane
Lyriane a commenté :
Je vais répondre à l'instant :)
Désolée,je prends beaucoup de temps à répondre --'
Publié Mon, 29 Oct 2018 11:09:01 +0100

RP posté le

- Je ne souffre point du tout, Monsieur.

Mais oui, et moi, je suis une princesse modèle...

Philippa secoua la tête : sa cousine avait vraiment une force mentale - à moins que ce soit du flegme ?- hors du commun. En espérant que le Duc de Bretagne n'y voit que du feu...

Une noble se doit de paraître irréprochable en société. Si cette phrase semblait stupide, aux yeux de la duchesse de Kent, elle ne devait sans doute pas sembler à Mary vu qu'elle s'entêtait à paraître parfaite.

Mais est-ce vraiment une bonne idée ? Je me le demande...

Revenant à l'instant présent la rousse soupira avant de déclarer :

- J'espère que ce ne sera plus très long...

L'intendance Versailles rapide ? Mais oui,mais oui...

Soudain, la Britannique remarqua une personne postée en retrait. Ne le reconnaissant pas au premier abord, elle pesta intérieurement :

Okay, donc on ne peut pas rester en paix dans ce foutu château...

Puis, tout en fronçant les sourcils, elle fut prise d'un doute : il lui semblait connaître cet homme...

Hey, mais... C'est Matthew !

Elle tapota alors l'épaule de sa cousine, avec un large sourire,et désignant le Duc de York :

- Regarde qui est là !  S'exclama-t-elle, ne serait-ce pas Super Matthew ?
0

RP posté le

La Duchesse de York soupira légèrement

en entendant sa cousine déclarer

- J'espère que ce ne sera plus très long...

un léger sourire se dessina malgré tout sur ces lèvres

Cellais fais tout de même plus d'un quart d'heure que nous attendons

la jeune femme se perdit un court instant dans ses penser encore une fois ,elle soupira quand elle sentit sa cousine lui tapoter l'épaule ,elle posa son regard sur cette dernière qui ne tarda pas un declarer

- Regarde qui est là ! , ne serait-ce pas Super Matthew ?

la duchesse de York posa son regard sur la personne que sa cousine designer dans un sourire la jeune femme reconnu belle et bien son époux

Super Mattew hein ? ,je me rappelle que je l'appeller comme sa étant enfant lors de nos jeux avec Philippa dans les jardins de Buckingham, mais et ce que elle se souvient de cella ?,je doute fort ?

0

RP posté le

Dans ce même élan de fausse image et de robustesse la demoiselle de York continua sur la même lancée, mentir, faire bonne figure. Si seulement elle avait fais un tour en Bretagne elle aurait compris que la vérité et les émotions seules doivent êtres exposés :

- Et bien, j'en suis a presque huit mois. Je ne souffre point du tout , Monsieur.

- Bien, puisque vous le dîtes ... Fit-il en faisant mine d'y croire.

- Regarde qui est là ! S'exclama-t-elle, ne serait-ce pas Super Matthew ?

Il arqua un sourcil ne comprenant pas trop de qui la belle rousse parlait, puis elle pointa un doigt vers un jeune homme se "cachant" dans les fourrées non loin. Il sourit en reconnaissant aisément le mari de la blonde enceintée :

- "Super Matthew" c'est comme ça que l'un des plus éminent duc de la Grande Bretagne se fait appelé ? Reprit-il en souriant, déviant la conversation à propos de la grossesse. C'est plutôt amusant, pour le duc de York.

Il fit quelques pas vers lui et haussa la voix pour qu'il l'entende bien :

- Approchez "Super Matthew", n'ayez crainte, reprit-il en riant doucereusement.

Puis le temps qu'il approche il envoya un texto à l’intendance de Versailles :

"C'est une véritable honte de faire attendre des personnes aussi hautes qui plus est des étrangers ! Magnez-vous bon sang ! Pesta-t-il sur son cellulaire dernier cris"

0

RP posté le

Le Duc de York entendis son prénom sortir de la bouche de la duchesse de Kent ,mais pas que , "Super Matthew"

N'aurait elle pus ne pas prononcé cella devant un des plus grand noble français ?

dans un soupir il vit le duc de Bretagne s'approcher de lui et le français déclara donc

- Approchez "Super Matthew ",n'ayez crainte

déclara le duc alors que L'Anglais avança vers le trio

Mon dieux quel honte , seigneur faite que il oublie vite cella

il s'arrêta devant Philippa ,son épouse et le duc de Bretagne

- Monsieur de Nantes , Philippa , Mary,que faite vous donc dans les jardins en se si beaux début d'après midi ?

3
Lyriane
Lyriane a commenté :
Bon bon bon,je vois que personne ne réponds à ce rp depuis genre 3 mois. Ma question est donc la suivante : ça vous dérange pas que je continue ? ^^
Publié Wed, 02 Jan 2019 21:24:57 +0100
Martina
Martina a commenté :
Non, tu peux continuer
Publié Tue, 16 Apr 2019 21:35:23 +0200
Lyriane
Lyriane a commenté :
Ah,je viens à peine de voir x)
Je vais continuer quand j'aurai le temps alors :)
Publié Mon, 01 Jul 2019 15:53:25 +0200

RP posté le

Oh la honte ! Je ne savais pas que le Breton allait l'entendre ! Aurais-je parlé trop fort ?

Philippa lança un sourire contrit au duc d'York, en espérant sincèrement que la pilule passe.

Pauvre Matthew ! J'espère que le duc de Bretagne ne se moquera pas trop de ton surnom...

"Super Matthew ", c'est comme ça que l'un des plus éminents ducs de la Grande-Bretagne se fait appeler ?  C'est plutôt amusant, pour le duc de York. Approchez "Super Matthew", n'ayez crainte !

Au moins, c'est une raillerie classe...

Matthew s'approcha et Philippa pu remarquer une certaine honte dans son regard. Être raillé n'était jamais une bonne chose dans ce beau monde. Même si c'était par le duc de Bretagne...

- Monsieur de Nantes, Philippa, Mary, que faite vous donc dans les jardins en ce si beau début d'après midi ? demanda le duc d'York comme si de rien n'était

- Matthew, quelle bonne surprise !  commença Philippa, et bien, vois-tu, Mary et moi-même avons décidé de nous promener dans les jardins. 

La petite rousse marqua un temps d'arrêt, assez court avant de reprendre avec humour :

- Mais... Comme tu l'as sûrement constaté, Mary est enceinte de tes... Œuvres. Et, m'inquiétant pour elle, j'ai décidé qu'on irait faire un tour en calèche. Et là, paf, on a croisé Monsieur de Nantes et...

La duchesse de Kent fut stoppée dans son monologue,un peu stupide,soyons honnêtes,par des bruits de sabots. Ils martelaient le sol tel le tonnerre et la rousse pu deviner que les chevaux se hâtaient.

Non... Ce n'est pas vrai... C'est impossible !

Et pourtant ! La Britannique vu une calèche noire et étincelante tirée par 4 magnifiques alezans.

- ENFIN, ne sut-elle se retenir de hurler, vous en avez mis du temps !

La jeune cochère tenta tant bien que mal de s'excuser, mais Philippa la coupa :

- Laissez tomber ! J'en ai rien à foutre de vos jérémiades !

Elle poussa un soupir irrité avant de se tourner vers ses acolytes,un sourire plaqué sur les lèvres :

- Bon, on le fait ce tour en calèche ? Matthew, veux-tu te joindre à nous ?
4
AronnWagner
AronnWagner a commenté :
Je répondrai dès ce soir si je peux ;)
Publié Mon, 08 Jul 2019 14:31:55 +0200
Lyriane
Lyriane a commenté :
Génial ! :)
Publié Mon, 08 Jul 2019 18:54:47 +0200
AronnWagner
AronnWagner a commenté :
Oupsi ^^ J'avais oublié ^^ Et Mary et Matthew sont encore actifs ou pas ? Car sa sert à rien si ils sont plus là …
Publié Wed, 31 Jul 2019 22:14:02 +0200
Afficher plus de commentaires

RP posté le

Les trois anglais semblaient plutôt complices … Ils se souriaient doucement, toujours avec cette certaine retenue, ce "flegme britannique" ! Mais qu'importe, ils semblaient bien se connaitre et le duc de York fut d'ailleurs bien gêné de l'appellation que lui affubla sa femme !

Tout ceci était plutôt amusant à vrai dire mais miss Kent n'avait pas finis avec son manque de classe ou d'éducation :

- Matthew, quelle bonne surprise ! Et bien, vois-tu, Mary et moi-même avons décidé de nous promener dans les jardins. [...] Mais... Comme tu l'as sûrement constaté, Mary est enceinte de tes ... Œuvres. Et, m'inquiétant pour elle, j'ai décidé qu'on irait faire un tour en calèche. Et là, paf, on a croisé Monsieur de Nantes et …

Et alors que la rousse narrait leurs petites aventures, un bruit familier vint les interrompre, des sabots claquant contre les pavés ! Enfin ! Cette fichue calèche était arrivée ! Il voulut donc remettre à sa place la cochère mais il n'eut pas besoin de le faire puisque Phillipa une fois de plus fit comme chez elle et s'en chargea :

- ENFIN, vous en avez mis du temps ! [...] Laissez tomber ! J'en ai rien à foutre de vos jérémiades !

Il se limita donc à faire un regard réprobateur à la cochère, il montra ensuite son smartphone en un léger signe discret. La cochère le regarda donc et vit les messages manqués du duc de Bretagne et afficha un petit sourire gêné, elle s'excusa platement en silence en baissant la tête. Il lui sourit ensuite comme pour lui faire comprendre que tout ceci était pardonné et répondit à Phillipa alors que celle-ci s'adressait à "super Matthew" :

- Bon, on le fait ce tour en calèche ? Matthew, veux-tu te joindre à nous ?

- Je ne me sens plus d'attaque mes amis … Et j'ai beaucoup à faire malheureusement ! Mais néanmoins … Je vous souhaite une agréable balade dans nos jardins typiquement français, fit-il avec un clin d'œil en se reculant de quelques pas les laissant monter.

0
Créer une scène libre Répondre
*/ ?>